Comment garder une bonne humeur?

mars 2022

De nos jours, de nombreux facteurs peuvent augmenter le stress, la dépression, l'énervement et installer la mauvaise humeur en nous. C’est important de garder son équilibre pour ne pas sombrer dans le désespoir. D'où la nécessité de cultiver la bonne humeur perçue par certains comme étant le début du bonheur, et par d’autres, comme étant le plus grand charme de la vie. Mais comment faire pour être de bonne humeur dans nos relations avec les autres?

De manière pratique, nous pouvons être de bonne humeur si les besoins exprimés par nos tempéraments sont satisfaits. Voilà pourquoi nous devons prêter attention à l’intensité des humeurs dans nos relations avec les autres et tenter de satisfaire avec promptitude les besoins tempéramentaux exprimés par les sautes d’humeur dans chacune de nos interactions.


Le besoin de sécurité démontre notre humeur mélancolique. Ce besoin arrive à être comblé lorsque nous bénéficions de la confiance des autres, quand ceux-ci nous rassurent de leur soutien et de leur loyauté. Nous nous épanouissons pleinement dans un cadre physique et émotionnel sécurisant.






Le besoin d’attention révèle notre humeur sanguine. Ce besoin est satisfait lorsque les autres s’intéressent à nous pour qui nous sommes. Le contact visuel lors de nos conversations témoigne de l’attention et de l’appréciation de nos interlocuteurs à notre égard. Nous sommes enthousiastes lorsque les autres écoutent nos histoires inspirantes. Notre solitude s’apaise quand nous sommes en compagnie de personnes qui nous aiment et qui nous apprécient.


Le besoin de reconnaissance dévoile notre humeur colérique. Ce besoin est satisfait lorsque les autres nous félicitent pour nos accomplissements. Une carte de remerciement pour un service rendu témoigne de la reconnaissance à notre égard. Notre humeur s’adoucit par les propos de reconnaissance des membres de notre équipe pour ce que nous accomplissons.




Le besoin d’harmonie révèle notre humeur flegmatique. Ce besoin est valorisé à chaque fois que les autres respectent notre rythme et considèrent notre opinion. Ce respect rend harmonieuses nos relations avec les autres. Nous nous mettons moins en colère et nous usons de plus de patience envers eux. Devenant des artisans de paix, nous éprouvons constamment le besoin de vivre nos rapports avec les autres dans le calme et la quiétude d’esprit, ce qui nous fait éviter les conflits dans nos rapports humains.


Notre bonne humeur dépend de la satisfaction des divers besoins exprimés à travers nos traits de tempérament mélancolique, sanguin, colérique ou flegmatique. Ces traits de tempérament ne sont ni bons ni mauvais en essence. Ils expriment plutôt nos besoins socio-émotionnels les plus profonds. Par conséquent, notre bien-être relationnel dépend de notre sensibilité aux différents besoins exprimés par nos tempéraments dans nos rapports avec les autres. Nous pourrons donc être de bonne humeur lorsque les besoins socio-émotionnels exprimés par nos tempéraments sont comblés. Autrement dit, notre bonne humeur dépend de notre capacité à adopter un comportement adaptable et positif pour répondre efficacement à ces besoins exprimés dans chacune de nos interactions.


Prenons la résolution d’être sensibles aux besoins exprimés par les tempéraments afin d’être plus épanouis dans nos relations avec les autres.


Rigaud Saint-Amour, MA, MEd

Doctorant en thérapie conjugale et familiale



Mille idées... Une source unique d'inspiration !

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout